ATA parole

ATA’parole : J’explique la tolérance aux enfants

Le concours de conférences courtes et d’éloquence ouvre le 1 décembre 2018. Clôture des inscriptions : le 15 février 2019.

Comment s’inscrire et quelles sont les grandes étapes du concours  ?

1.      Pour vous inscrire, merci d’envoyer un e-mail à philo.essentielle@icloud.com en indiquant votre intention de participer au concours ATA’parole 2019. Merci mentionner vos noms, prénoms, n° de téléphone mobile, un e-mail valide.

2.      A réception de ce courriel, nous accuserons réception de votre candidature qui ne deviendra effective qu’à réception de vos frais d’inscription – 20 euros (10 euros pour les étudiants) – chèque à l’ordre de l’association ATA. Les transferts bancaires sont aussi acceptés. Nous demander le cas échéant notre RIB.

3.      Il vous revient, avant le 28 février 2019, de nous transmettre une vidéo de qualité suffisante (enregistrement possible avec un simple smartphone). La vidéo de présentation de votre exposé ne dépassera pas une minute et trente secondes (résumé ou début de votre exposé).

4.      Une présélection sera effectuée par un jury dont la composition vous sera communiquée en janvier 2019. Les 7 candidats retenus présenteront leur intervention complète, d’une durée maximum de 5 minutes, au cours d’une audition publique.

5.      L’audition publique aura lieu le 23 mars 2019, lors de la cérémonie de remise des prix du concours ATA’toile. L’annonce des résultats aura lieu à la suite de la dernière audition.

6.      La sélection s’opérera sur les critères suivants :

  •  Exposé : clarté, adaptation à la capacité de compréhension des enfants, adéquation avec le thème proposé, originalité
  • Candidat : présentation, éloquence, dynamisme, charisme,

7.      La remise des prix se fera par chèque bancaire le jour même pour les 3 premiers lauréats :

  • Premier prix -> 350€
  • Deuxième prix -> 150€
  • Troisième Prix -> 100€

1er lauréat : Dr. Sandra VOSS.

Voici le texte de sa conférence (tous droits réservés)

 

Toi j’aime pas ta tête.

Toi j’aime pas ta casquette, enlève-la.

Toi tes lunettes elles sont pas chouettes, je vais les casser.

Toi ta religion elle est bidon, faut en changer.

Toi ta couleur de peau je trouve pas ça beau.

Bon, le thème du jour c’est la tolérance…

Ça commence mal…

Ou plutôt maintenant vous savez ce que ce n’est pas !

La tolérance c’est un des ingrédients pour bien vivre ensemble.

La tolérance, c’est un élément de base du respect.

La tolérance c’est ne pas insulter ou rejeter quelqu’un parce qu’il affiche une différence.

La tolérance, c’est ne pas rester accroché aux apparences, c’est regarder tous ses copains, et même tous les gens autour de soi, d’abord comme des êtres humains, comme soi.

Et on peut même se rappeler que eux aussi tout ce qu’ils veulent c’est être heureux.

Même lui avec sa tête que j’aime pas, l’autre avec sa casquette ou ses lunettes que je ne sais même pas comment on porter ça, et celui avec une autre religion ou une autre opinion.

Ils ont tous un cœur qui aspire au bonheur.

Alors qu’est-ce que je peux faire pour les accepter plutôt que les rejeter ?

Je peux essayer de me mettre à leur place. Et là c’est vite vu : si j’étais moi cette personne avec cette tête bizarre, je ne voudrais pas du tout que les gens me regardent de travers ou me critiquent par devant ou derrière.

Alors quand je reviens à moi, quand je reviens en moi, je regarde cette même personne différemment, et je vois l’être humain qui se cache derrière cette façade qui parfois me déplait.

Je peux essayer de comprendre pourquoi il est ou agit comme ça, et je ne suis pas forcément d’accord. Et ce n’est pas un problème. Et là je suis tolérant.

La tolérance cela s’apprend, cela s’entraîne. Et un jour on n’est pas seulement tolérant à supporter sans broncher et sans critiquer ce qui nous déplait, mais on arrive à accepter l’autre tel qu’il est. Et même à l’aimer.

Et on peut regarder chacun dans les yeux et dire ou penser : je vois que tu existes, et je t’accepte comme tu es.

Merci à toute l’association ATA pour promouvoir des belles et grandes valeurs comme celle de la tolérance.

Merci à Richard Welter et Clémence Dro pour cette possibilité de m’exprimer ici.

Merci à chacune et chacun pour votre présence et votre attention.

 

Laisser un commentaire